22 août 2008

Pardonnez nos offenses, Romain Sardou


1284 : Les « froidures du diable » accablent Draguan, petit diocèse du comté de Toulouse. La population est en proie aux peurs les plus irraisonnées depuis la découverte macabre de restes de corps suppliciés dans la rivière... Henno Gui, prêtre aux manières étranges, mandé pour prendre en charge la paroisse d'Heurteloup, se présente à l'évêché. Enfoui dans une forêt inextricable, entouré de marais nauséabonds soupçonnés de porter la peste, Heurteloup vit dans l'oubli depuis des décennies. L'église est en ruine, nombre des maisons sont à l'abandon. Nul ne sait ce que les habitants sont devenus... cette paroisse maudite, treizième d'un évêché aussi pauvre qu'isolé, intéresse pourtant les plus hautes sphères de Rome : un terrible secret semble avoir présidé à la "disparition" du village.
Coup de coeur !

+ Une conspiration, des religieux, des affaires d'argent, le tout saupoudré d'actes macabres et sanguinolents, bref, tout ce que j'aime ! Le récit est prenant, très bien construit : le suspense est ménagé jusqu'au bout. On suit avec passion les pérégrinations de chaque personnage. Le dénouement est terrible...
- J'ai souvent eu besoin d'un dictionnaire pour comprendre les subtilités de la hiérarchie dans l'Église ou certains mots un peu "anciens". Oui parce qu'un teint chancreux, c'est pas un truc qu'on rencontre tous les jours (d'ailleurs blogspot me le fait gentiment remarquer à l'aide d'un beau trait rouge). Pas forcément pratique, donc.


Pardonnez nos offenses, Romain Sardou
Éditeur : Pocket
Paru en 2009
508 pages
7.60 €
ISBN 978-2-266-19378-8

1 mot(s) doux:

  1. Un excellent thriller médiéval que j'ai dévoré à sa sortie...

    RépondreSupprimer

© Livr0ns-n0us, AllRightsReserved.

Designed by ScreenWritersArena