06 décembre 2011

La saga des anges déchus, tome 1 : Hush, hush, Becca Fitzpatrick


Dans la ville brumeuse de Portland, Nora tente de mener une vie ordinaire depuis la mort violente de son père quelques mois auparavant. Lors d'un cours de biologie, elle fait la connaissance de Patch, qui vient d'arriver en ville. Il est séduisant, mystérieux, toutes les filles en sont folles, mais la vie de Nora est déjà bien trop remplie. Comment Patch peut-il en savoir autant d'argent sur son compte ? Pourquoi se retrouve-t-il toujours sur sa route quand elle cherche à l'éviter ? Alors que les deux adolescents se rapprochent, Nora prend peur : un inconnu masqué attaque sa voiture, sa chambre est fouillée, mise à sac ; et quand elle appelle la police, tout est miraculeusement rentré dans l'ordre. Sans le savoir, Nora est devenue l'objet de la guerre qui agite les anges déchus et les Nephilim. Et en tombant amoureuse de Patch, elle va découvrir que la passion peut être fatale...
Pas convaincue...

Parmi la vague de romans fantastique qui déferle sur les étals jeunesse et young adult, quelques uns sortent du lot dès le départ, et deviennent même de véritables phénomènes. Hush, hush est de ceux-là. Premier roman de l'auteure, qui était loin de se douter qu'il remporterait un tel succès, Hush, hush a bénéficié chez nous d'un engouement immédiat, propulsant les histoires d'anges au même rang que celle de vampires, particulièrement plébiscitées. C'est grâce à Internet et aux blogs de lecteurs que j'ai connu cet ouvrage, et l'image de couverture s'est immédiatement gravée dans ma mémoire, ainsi que ce titre intrigant qui signifie "silence, silence" en anglais. Curieuse, j'ai rajouté ce roman à ma wish-list et me le suis fait offrir par Avalon à l'occasion de la 2° édition du swap Marque-pages.
Connaissant mon scepticisme pour les romances, en particulier celles incluant des êtres fantastiques, j'hésitais encore à le lire lorsque j'avisais la LC programmée par Mylène via Livraddict. La curiosité et la profusion des commentaires dithyrambiques à propos de ce roman ont finalement eu raison de mes retenues, et je me suis inscrite aussitôt, essayant de faire abstraction des avis que j'avais butiné sur la toile pour être la plus partiale possible. Mais rentrons donc dans le vif du sujet...
Hush, hush m'a laissé une impression très mitigée. Il faut dire que malgré tous les avis positifs et la bonne publicité autour de ce livre, je n'étais vraiment pas convaincue par sa capacité à me toucher, principalement à cause du thème, à savoir la romance entre une humaine et un ange. J'ai toujours craint les histoires d'amour, et je peux compter sur les doigts d'une main celle qui m'ont réellement émue. En général, je les trouve surfaites, niaise ou bien superflues à l'histoire, et je ressors alors plus agacée que transportée par ma lecture. Hush, hush n'a pas fait exception à la règle... Je n'ai pas du tout réussi à m'attacher aux personnages. Ni à l'héroïne, Nora, ni au mystérieux Patch et, plus grave encore, à aucun d'entre eux, ce qui m'arrive très rarement. Habituellement, il y a toujours un protagoniste, même secondaire, qui se détache du lot et qui me plaît vraiment. Dans ce roman, le personnage qui s'en rapprocherait le plus est Rixon, que l'on croise à peu près deux lignes dans tout le roman. Alors que la psychologie et les sentiments des héros est plutôt fouillée, j'ai eu la perpétuelle impression de ne rien savoir d'eux, de ne rien apprendre d'important.
J'ai trouvé que l'histoire mettait beaucoup de temps à démarrer. Je n'ai pas été embarquée dès les premières pages et n'ai pas ressenti l'ambiance mystérieuse et électrique que beaucoup décrivaient. J'ai donc passé les 200 premières pages à attendre que l'intrigue s'étoffe et me happe... en vain.
Concernant le style, mon avis est également bien tiède. Non pas qu'il soit déplaisant, loin de là, mais je lisais parallèlement D'or que de landes de Denis Bretin, une véritable petite pépite portée par une plume très imagé et savoureuse, et qui a rendu ma lecture de Hush, hush bien terne en comparaison. Mais arrêtons là avec les critiques, ma lecture est loin d'avoir été un calvaire ! 
J'ai apprécié l'approche de l'auteure concernant les êtres fantastiques, à la fois classique et originale. Plus que le personnage de Patch, c'est sa condition d'ange déchu qui m'a plu. J'ai beaucoup aimé redécouvrir par ce biais des épisodes de la Bible que je connais très mal mais qui me fascine dans ce qu'elle peut avoir d'influent sur toute notre culture depuis des siècles. De plus, les derniers instants du récits sont vraiment haletants et valent bien mon attente du début. L'histoire d'amour entre Patch et Nora ne m'a pas complètement dégoûtée car elle ne dégouline pas de mièvreries et de bons sentiments ; leur jeu du chat et de la souris est d'ailleurs plutôt sympathique et excitant.
Pour conclure, je dirais que ce roman s'est révélé bien loin de mes attentes et que j'ai vraiment l'impression d'être passée à côté de quelque chose. Je n'ai pas passé un mauvais moment de lecture mais celui-ci s'est tout de même avéré bien terne et il ne me laissera pas un souvenir impérissable. Je suis néanmoins ravie d'avoir pu découvrir ce roman et d'avoir participé à cette LC !

LC réalisée avec :
Cln


La saga des anges déchus, tome 1 : Hush, hush, Becca Fitzpatrick
Éditeur : Pocket
Paru en 2011
382 pages
7.40 €
ISBN 9782266210492
  • Stumble This
  • Fav This With Technorati
  • Add To Del.icio.us
  • Digg This
  • Add To Facebook
  • Add To Yahoo

11 mot(s) doux:

Juliah a dit…

Pour ma part, j'ai beaucoup aimé, mais j'avais aussi, comme toi, fais table rase des avis emballés de certains, et je l'ai abordé comme un roman jeunesse, sans en attendre plus qu'un bon divertissement. Je suis rentrée tout de suite dans l'histoire, et j'ai vraiment apprécié l'intrigue et les personnages :) C'est drôle comme les ressentis peuvent être différents sur un même livre!

Mia a dit…

Contrairement à toi, c'est l'histoire entre un ange et une humaine qui m'a attiré mais quelle déception ..... pffff, c'est d'un ennui ..... Bref, un grand non pour moi, bises !

Flo-Tousleslivres a dit…

Avis mitigé aussi, mais je vais poursuivre avec le tome 2 de toute façon.
Belles lectures à toi.

Acr0 a dit…

Tu sais que lorsque tu as proposé le livre en concours, j'ai cherché ta chronique ? :D
Je l'ai dans ma biblio, et j'hésite à le lire... bilan, il risque d'y rester encore longtemps :p

lebbmony a dit…

Tout comme Flo et toi je ne suis pas totalement convaincue étant curieuse je lirais le tome 2 :)
Bonne soirée

Livr0ns-n0us a dit…

@ Juliah : Oui, et en même temps, heureusement que nous n'avons pas tous le même avis, sinon ce serait bien triste ^^

@ Mia : je comprends parfaitement :)

@ Flo : je viendrais lire ta chronique pour le tome 2, par curiosité !

@ Acr0 : ah la curieuse :P Je fais gagner autant les livres que j'ai adoré que ceux qui ne m'ont pas plu... les uns pour les faire découvrir et les autres pour qu'ils trouvent quand même un foyer où ils seront aimés ! :)

@ Lebbmony : décidément, vous êtes super curieuses ^^ Moi je crois que le tome 1 m'a suffit !

Plume a dit…

J'étais mitigée sur le premier tome (c'est souvent maladroit et déjà vu tout de même) et j'ai trouvé le second un peu mieux :)

Pauline a dit…

Je vais quand même passer mon tour ! :D

gr3nouille2010 a dit…

Déçue par la longueur de la mise en place des événements :/ Oui, ça met trop de temps à se mettre en place, & trop longtemps c'est lassant. De plus, les personnages sont banals, l'histoire d'amour entre Patch & Nora est banale & trop de points frustrants :/ Je m'attends à mieux pour cette lecture mais au moins il est sorti de ma PAL ^^

Liphéo a dit…

Voilà donc les raison de ta déception...
J'ai vécu le même sentiment avec Delirium, de Lauren Oliver. J'ai eu l'impression de passer à côté. C'est assez rageant, surtout quand on voit tout les avis extrêmement positif le concernant...

Foreverbooks a dit…

Franchement, j'ai lu beaucoup d'avis négatif dessus pour me laisser tenter. En plus, l'histoire d'amour et des anges déchus est trop de fois répétée ces temps-ci. :-)

Enregistrer un commentaire