15 janvier 2009

Sur ces pierres, tu bâtiras des écoles..., Greg Mortenson

Après Trois Tasses de thé, vendu à 4 millions d’exemplaires à travers le monde, Greg Mortenson nous livre la suite de son combat pour la paix et l’éducation des filles dans les vallées perdues d’Afghanistan et du Pakistan. Tout comme Trois Tasses de thé racontait l’histoire d’une promesse – celle de construire une école à Korphe, village pakistanais au pied du K2, le deuxième plus haut sommet du monde –, la suite de l’épopée humanitaire de Greg Mortenson débute par la promesse d’une école dans un lieu tout aussi reculé : le corridor du Wakhan, enclave afghane au cœur des monts du Pamir où survivent les derniers nomades kirghiz. Cette promesse-là, l’Américain Greg Mortenson a eu bien des difficultés à la tenir. Les attentats du 11 septembre, la guerre qui perdure en Afghanistan contre les talibans, le conflit qui oppose l’armée aux mouvements islamistes au Pakistan, le séisme qui a dévasté l’Azad Cachemire, au nord du pays en 2005, toutes ces tragédies ont aggravé le dénuement des populations, compliqué les interventions des ONG et multiplié les urgences. C’est pourtant vers les oubliés, les villages les plus isolés, les plus démunis, que le Central Asia Institute oriente son action. Sur ces pierres, tu bâtiras des écoles  retrace les aventures de la douzaine de « renégats héroïques » qui épaulent Mortenson, sous la houlette de l’incroyable Sarfraz Khan. Des hommes qui redoublent d’efforts et d’inventivité pour mener le combat de l’éducation contre l’obscurantisme et la misère, avec des livres plutôt que des bombes.
Coup de cœur !

Cet ouvrage est un des rares que je n'ai pas hésité à payer plein pot. D'habitude, pour les livres en grand format, soit je vais les chercher d'occasion, soit j'attends qu'ils sortent en poche. Mais ce récit est un peu particulier. Comme l'annonce le résumé, c'est la suite de Trois Tasses de thé, un ouvrage que j'ai découvert lorsque je travaillais en librairie l'année dernière et qui fut la plus grosse claque de ma vie de lectrice. Je ne parle ici pas d'une claque littéraire au sens strict du terme comme j'ai pu en vivre avec La confusion des sentiments de Zweig par exemple. Trois tasses de thé et Sur ces pierres, tu bâtiras des écoles sont des témoignages avant tout : le style, le vocabulaire, la tournure des phrases occupent une place moindre (mais pas inexistante !). Sur cette mise au point, revenons au récit dont il est question. Je n'ai pas hésité à dépenser 22€ une seule minute, car je savais avant même d'ouvrir cet ouvrage qu'il me ferai frissonner, pleurer, rire, m'émouvoir de façon générale.

J'ai été transportée dès les premières pages. Le récit reprend en 2003, là où se terminait Trois tasses de thé, mais revient aussi quelques années avant, lorsque Greg promit aux cavaliers Kirghiz, qui venaient de faire 6 jours de cheval pour venir le rencontrer, de construire une école dans leur village, le "bout du monde". Cette promesse, Greg mettra dix ans à la tenir, mais il la tiendra, au prix de nombreux sacrifices et exploits. Sur ces pierres, tu bâtiras des écoles est le carnet de bord de ces dix années. A travers l'histoire d'hommes et de femmes aux personnalités hors du commun, Greg nous emmène à la découverte d'une culture, de peuples fiers marqués par la guerre incessante, la famine, les maladies et les catastrophes en tout genre mais qui conservent l'espoir, l'espoir qui peut tout. Ce récit d'une humilité sans bornes (à l'image de Trois Tasses de thé) est un hymne à l'éducation et à la fraternité, dont la lecture devrait être obligatoire dans toutes les écoles de la terre.

Greg Mortenson a mis beaucoup de sa personne dans ce témoignage exceptionnel. Il nous parle avec justesse du Central Asia Institute et de son évolution depuis sa création, des personnes qui, partout dans le monde, soutiennent son action. Il nous parle également de ses sentiments et de sa famille, de ses angoisses et de ses peurs ; c'est ce qui fait de cet ouvrage un bijoux de sincérité. En bref, Sur ces pierres tu bâtiras des écoles est un énorme coup de cœur, dont je ne parlerai jamais assez et jamais assez bien.

Sur ces pierres, tu bâtiras des écoles : des livres plutôt que des bombes, pour la paix en Afghanistan et au Pakistan, Greg Mortenson
Paru en 2010
Éditeur : Glénat
379 pages
22 €
ISBN 978-2-7234-7824-3


Si vous désirez en savoir plus sur Greg Mortenson et son action, je vous invite à visiter le site de son organisation : Central Asia Institute (en anglais) et à la soutenir financièrement. Vous pouvez également vous abonner à la newsletter, Alima (gratuit).
Le C.A.I est une organisation à but non lucratif qui a pour mission de promouvoir et d'encourager l'éducation dans les communautés délaissées des régions du Nord du Pakistan et de l'Afghanistan, en particulier pour les filles. Vous pouvez aussi suivre l'actualité de Greg Mortenson sur son blog officiel.

0 mot(s) doux:

Publier un commentaire

© Livr0ns-n0us, AllRightsReserved.

Designed by ScreenWritersArena