21 février 2012

La Déclaration : l'histoire d'Anna, Gemma Malley


Angleterre, 2140.
Les adultes peuvent choisir de ne plus mourir s'ils renoncent à faire des enfants. Anna vit depuis presque toujours au Foyer de Grange Hal un pensionnat pour les Surplus, des enfants qui n'auraient pas dû naît des enfants dont les parents ont défié la loi en les mettant au monde. Anna n'a plus de parents désormais. Confinée dans l'enceinte du pensionnat, elle travaille très dur, pour effacer leur faute.
Anna a tout oublié de son passé. Jusqu'au jour où arrive un jeune garçon qui semble la connaître. Mais qui est ce Peter ? Pourquoi ne la laisse-t-il pas tranquille ? Et pourquoi elle, Anna, se sent-elle soudain si troublée ?
  J'ai aimé !

Encore une lecture pour le baby-challenge SF ! La seconde en moins de deux semaines, c'est un quasi marathon pour moi... Seulement, si j'avais su, je pense que j'aurais repoussé cette lecture car elle s'est révélée assez proche de la précédente. J'ai tardé en plus à écrire cette chronique, ce qui n'arrange rien. Je ne suis pas encore gâteuse au point de mélanger réellement cette histoire et celle du Combat d'hiver de Jean-Claude Mourlevat (puisque c'est de cet autre récit que je parle), mais certains éléments m'apparaissent un peu flous, confus.

Récapitulons. Anna est une jeune fille parfaitement consciente de son handicap, c'est à dire de son inutilité et pire, de son état de fardeau pour la société. Appliquée et effacée, elle écoute et obéis au doigt et à l'œil pour tenter de devenir un "bon élément", c'est-à-dire un surplus destiné à être embauché "à l'extérieur" par une famille qui lui fera faire de basses et dures tâches. Elle voue sa vie à essayer de réparer une faute innommable : être née. Elle y arrive d'ailleurs plutôt bien, jusqu'au jour où elle rencontre ce fameux Peter, un garçon de l'extérieur qui s'est fait prendre volontairement pour la retrouver. Il bouscule complètement son univers en lui révélant quelque chose d'impensable : ses parents ne sont pas des criminels atrocement égoïstes mais des êtres humains aimants, persuadé que la longévité va à l'encontre des lois naturelles.

Vous l'aurez deviné, les certitudes d'Anna s'effilochent petit à petit. Pourtant si sûre du bien-fondé et de la justesse des paroles de la directrice du pensionnat ("vous êtes une erreur", "vous ne devriez pas exister"), elle se met à douter, puis découvre d'atroces secrets qui viendront confirmer ses soupçons et changer son destin à jamais. Même si j'ai vraiment beaucoup aimé l'univers dystopique créé par Gemma Malley, riche et crédible, j'ai trouvé le déroulement des évènements un peu prévisible et brusque. Anna retourne en effet sa veste en quelques pages seulement, alors que ses convictions semblent parfaitement inébranlables. Malgré tout, le récit est entraînant et soigné et le style agréable à lire.

Finalement, je pense que cette lecture fut trop rapprochée de celle du Combat d'Hiver de Jean-Claude Mourlevat. Bien que l'univers soit assez différent, le récit présente bon nombre de similitudes (le pensionnat-prison, les parents résistants, le garçon qui risque sa vie pour retrouver une personne...) que j'ai trouvé mieux traitées chez notre JC national.

La Déclaration : l'histoire d'Anna, Gemma Malley
Éditeur : Naïve
Paru en 2007
365 pages
16 €
ISBN 978-2-35021-122-0

6/20

9 mot(s) doux:

  1. Je suis assez d'accord avec toi sur les similitudes avec "Le combat d'hiver" (qui reste meilleur selon moi) !
    As-tu l'intention de lire la suite ? Perso, j'ai préféré arrêter pour l'instant la trilogie au 1er tome et peut-être un jour me mettre à lire les deux autres...

    RépondreSupprimer
  2. Il me tente, pourtant je le découvre pour la première fois, mais je pense que ton avis est plutôt tiède, non ? Je poserai la même question que Lizouzou ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Il faut que je reprenne cette trilogie du début avant de lire le tome 3 ! J'avais beaucoup aimé les deux premiers. Les idées, les thèmes sont assez prenants. Je n'ai pas encore lu "Le combat d'hiver" mais ça va venir!

    RépondreSupprimer
  4. Je trouve la couverture magnifique... Hum, wish-list? A moins que ce soit "Combat d'Hiver" qui l'a rejoigne car je ne l'ai pas lu non plus!

    RépondreSupprimer
  5. @ Lizouzou : je compte lire la suite mais pas tout de suite. J'ai envie de laisser ça décanter un peu !

    @ Hajar : en fait, j'ai des impressions plutôt positives, le roman a juste souffert de la comparaison avec Le Combat d'Hiver que beaucoup de personnes (dont moi ^^) s'accordent à trouver meilleur. Malgré ça, La déclaration reste une très agréable lecture !

    @ Pauline : j'ai le second dans la bibliothèque où je travaille et je viens de rajouter le troisième dans la prochaine commande, peut être que cela va me décider à les lire !

    @ Eloo : Je te dirais bien : mets les deux =D Mais ne fait pas la même boulette que moi en lisant les deux successivement...

    RépondreSupprimer
  6. Ah celui-ci attend toujours dans mon étagère

    RépondreSupprimer
  7. Un roman sympathique, mais que j'ai du mal à faire lire à mes ados.

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai lu et beaucoup aimé le premier tome, je trouve l'histoire captivante.
    Ce livre montre l'immortalité sous un nouveau jour.
    J'espère que le second tome sera tout aussi bien.

    RépondreSupprimer

© Livr0ns-n0us, AllRightsReserved.

Designed by ScreenWritersArena